Le long séjour de Cloée


A la découverte de l’Île de la Réunion

Qui est notre voyageuse?

Cloée


Type de voyage

Long séjour

Période et durée du voyage

Octobre à Février – Durée 4 mois


Rédigé le 23/11/2019

Transport utilisé pendant le voyage

Je suis parti sur l’Île de la Réunion en avion, en partant de Paris. Le vol a duré 12 heures.


Hébergement

J’ai logé dans un appartement, je payais 400 euros par mois.


Moyen de locomotion

J’ai acheté une voiture à 2000€, et je l’ai revendue au même prix. J’avais fait quelques frais dessus (pneus, essuie-glace…).


Activités / sports / loisirs effectués

De la randonnée, beaucoup de randonnée! C’est l’activité de prédilection sur l’île, avec la baignade et le surf. N’étant pas très à l’aise dans l’eau, j’ai privilégié la marche en montagne et les balades sur la plage. J’ai fait du parapente à Saint-Leu, et une balade en bateau sur la baie de Saint-Paul. Nous étions 6 ou 7 et l’un de nous avait son permis bateau, ce qui a été plutôt avantageux! Et nous avons pu admirer des dauphins. J’ai également visité l’aquarium de St-Gilles-Les-Bains, et également Kélonia, qui est un musée et centre de protection des tortues marines.

La randonnée a l’avantage d’être gratuite! Pour le parapente, j’ai payé environs 80€. Et pour la balade en bateau, nous avions payé 10€ chacun environs (location + carburant). Une entrée adulte à l’aquarium coûte 9,50€ et Kelonia 7€.


Budget prévu et dépensé

Je ne saurais vous dire, n’ayant plus ma fiche de budget… Globalement, j’ai fais les mêmes dépenses qu’en Métropole par mois: 400€ de loyer (charges comprises), une centaine d’euros d’alimentation, une centaine d’euros d’essence… Et pas mal de street-food ou petits restaurants sur le bord de plage. Très grossièrement je dirais que j’en avais pour environs 900€ par mois, sachant que je me faisais vraiment plaisir sur les sorties le weekend, la nourriture, les trajets sur l’île pour aller randonner dès que possible…


Formalités administratives

J’y étais en stage, j’ai donc eu à trouver mon lieu de stage par mes propres moyens (60 courriers envoyés… pour la moitié sans réponse, et UNE réponse positive!) puis m’inscrire pour l’obtention d’une bourse au départ à l’étranger, financée par la région d’Ille-Et-Vilaine (j’étais en formation à Rennes). Concernant le voyage en lui-même, j’ai simplement fait une demande de passeport car je prévoyais d’aller à Madagascar. J’ai pris un rendez-vous avec ma banque et mon assurance pour les prévenir de mon voyage et m’assurer que mes contrats étaient adaptés.


Gastronomie

La viande en sauce haha! Les cari poulet, saucisse ou bœuf, les boucanés (viande fumée), le rougail saucisse… Le poulet rôti est presque une religion aussi, on en trouve très souvent à vendre sur le bord de la route par des habitant.e.s du coin (ces poulets sont même surnommés « poulet la route »), et ils sont délicieux généralement. On trouve aussi le gratin chouchou, le rougail (une sauce épicée qui accompagne un plat)… En apéritifs: les bonbons piments sont mes favoris! Des petits beignets fris au piment, relevés juste comme il faut. On trouve généralement beaucoup de fritures (samossas, acras, nems…), mais également les bouchons (des ravioles au porcs) de la mangue verte avec du sel… Miam. En boisson, la bière Dodo est la spécialité locale, déclinée sous plusieurs saveurs. Le rhum arrangé et le ti’punch également! En dessert, on nommera le gateau patate (à base de patate douce), les bonbons coco (des rochers coco), les beignets de banane…. Et surtout les fruits, sous toutes leurs formes, à tous les repas… Mangue, ananas, goyavier, banane, fruit de la passion, ils sont tellement délicieux!


Santé et sécurité

Je me suis toujours sentie en sécurité pendant mon voyage. J’ai vécu en colocation avec 15 personnes dans une grande maison, ce sont devenus des ami.e.s et j’ai effectué la plupart de mes activités avec elles et eux. Le deux personnes qui avaient fait le voyage avec moi étaient en stage sur l’autre côté de l’île, nous nous voyions donc les weekends mais pas en semaine. En bref j’ai toujours été bien entourée, et ne me suis pas sentie vulnérable en tant que femme seule là-bas. Bien sûr, il y a eu des regards insistants d’hommes dans la rue, des sifflements, de la drague lourde dans les bars. Mais à aucun moment je ne me suis sentie en danger, même en sortant seule. L’île de La Réunion est réputée pour son ouverture d’esprit et c’est vraiment une réalité! De nombreuses cultures et religions y cohabitent en harmonie, l’ambiance y est très agréable de manière générale. En randonnée j’ai aussi constaté beaucoup d’entraide et de sympathie entre les gens.

Ce n’était rien de grave, simplement je me suis énormément faite piquer par des moustiques tigres et cela me démangeait tellement les premières semaines, que je ne pouvais m’empêcher de gratter. L’une de mes piqures au pied s’est infectée car je l’ai grattée jusqu’au sang (vraiment j’y étais allée fort), et mon pied a doublé de volume. J’ai été soignée rapidement et mon pied s’est remis, mais du coup je ne peux que dire à celles et ceux qui me liront d’être patient.e.s avec leurs piqures!


Itinéraires conseillés

Je conseillerais aux voyageurs et voyageuses de faire un tour complet de l’île, c’est largement faisable en deux semaines (le temps minimum qu’il faut passer là-bas, selon moi). Découvrir la ville de St-Denis, prendre la route du littoral jusqu’à Saint-Paul, puis découvrir toute la côte: Boucan Canot, Saint-Gilles-Les-Bains, Saint-Leu, Etang-Salé… Jusqu’à Saint-Pierre. En passant par la route cotière ou la route des tamarins, dans les deux cas la vue est splendide. S’il est possible de monter dans les hauts (les montagnes) de l’île, vous trouverez des communes plus typiques et de randonnées et cascades très sympa. Saint-Pierre est à visiter également, et c’est la seule porte d’entrée en voiture pour le Cirque de Cilaos, qui ne compte qu’une route d’accès (et quelle route! Elle est magnifique.) Le sud sauvage de l’île est également de toute beauté: Saint-Joseph, toute la zone du Grand-Brulé où la lave du volcan a atteint la mer à de nombreuses reprises, puis la ville du Piton-Sainte-Rose. En remontant vers l’Est, Saint-Anne, Saint-Benoit et Saint-André sont également à visiter, et l’on peut accéder dans cette zone au Cirque de Salazie.

Je conseillerais surtout de randonner, randonner, randonner! Que l’on soit marcheur ou marcheuse débutant.e ou expert, il y en a vraiment pour tous les goûts sur l’île et les paysages sont vraiment à couper le souffle. Les meilleurs moments que j’ai passés pendant mon voyage ont été en randonnée. La nature est luxuriante, les paysages sont très diversifiés selon notre emplacement sur l’île, et la récompense au bout du sentier en vaut la chandelle: des points de vue à 360°, des bassins rafraîchissants, des rivières… Si je devais faire un top 10 des meilleures randonnées à faire sur l’île de La Réunion, je dirais: – La cascade de la Chapelle à Cilaos – L’ascension du cratère Dolommieu, au volcan Piton de La Fournaise – Le Grand Bénare au départ du Piton Maido – Les Gorges du Bras de la Plaine, à Entre-Deux – Le sentier de Roche Vert Bouteille – La forêt de Bélouve dans le cirque de Salazie, jusqu’au point de vue sur le Trou de Fer – Les nombreux sentiers le long de la rivière Sainte-Suzanne pour découvrir ses cascades – Le sentier du bassin Cormoran , Malheur, et des Aigrettes à Saint-Gilles-Les-Hauts – La Roche Merveilleuse à Cilaos – Les sentiers le long de la Rivère Langevin pour y découvrir, là aussi, ses cascades. – Je citerais bien-sur le Cirque de Mafate qui est un incontournable, mais que je n’ai pas pu visiter en 4 mois sur l’ile… Une longue histoire! Si vous le pouvez, foncez-y! – Je n’ai pas fait non plus l’ascension du Piton Des Neiges, mais beaucoup l’ont listé parmi les incontournables! Je conseillerais également aux amateurs et amatrices de sports nautiques, de faire du rafting, du surf, de la plongée, des excursions en bateau… Ce sera un paradis pour vous! Pour moi le weekend idéal sur l’île de La Réunion se compose ainsi: se lever très tôt le Samedi (avant le lever du soleil donc avant 5h!) pour aller randonner (les nuages couvrent souvent les montagnes à partir du milieu de journée et cela peut s’avérer dangereux), pique-niquer en chemin, redescendre tranquillement en début d’après-midi, puis aller se baigner dans une rivière/un bassin ou dans le lagon. Profiter des nombreuses animations, concerts et bars sur la côte le soir! Puis le dimanche matin, aller se balader aux marchés forains, y déguster quelques spécialités ou une glace (faite maison, aux fruits locaux! un délice), puis passer l’après-midi en balade tranquille, ou sur la plage à nouveau. Quand il fait chaud, la baignade est toujours la bienvenue! En fin d’après-midi, aller savourer les animations proposées par les rondavelles (petits bars ou snaks dans des kiosques à l’architecture typique). En bref, vivre en harmonie avec le soleil et la nature, et déguster tout ce que l »‘île Intense » a à vous proposer.


Bons plans et choses à savoir

  • La monnaie utilisée est l’Euro

Pensez à mettre dans votre valise quelques vêtements chauds: l’île a beau bénéficier d’un climat tropical, les nuits peuvent être fraîches. De même quand vous partez randonner tôt le matin. La météo peut aussi changer rapidement, les pluies sont souvent très fortes quand elles surviennent. Astuce pour ne pas se ruiner: apporter dans sa valise tout produit que vous ne trouveriez pas en production locale (produits corporels notamment) car ils coûtent très chers sur place, étant donné qu’ils sont importés. De même pour certains aliments, il faudra vous passer de fromage pendant votre séjour notamment! Pour les personnes souhaitant s’installer sur l’île plusieurs semaines ou mois, je vous conseille vivement de vous mettre en colocation: on y fait des rencontres souvent géniales et cela est bien plus économique que la location d’un logement ou un gîte seul.e.

En résumé, ce voyage était tout simplement incroyable! Quatre ans après, j’en parle encore avec des étoiles dans les yeux. Je suis tombée amoureuse de cette île, j’y retournerai c’est sûr. J’étais partie avec aucune attente, aucune connaissance de cet endroit, et j’ai été accueillie par des habitants et collègues très chaleureux et chaleureuses, j’ai rapidement appris des notions de créole grâce à ces personnes et elles m’ont fait découvrir l’île à leur manière. J’ai ressenti une forte communion avec la nature, une ambiance toujours joyeuse et simple… Le soleil au dessus de ma tête mais aussi dans mon esprit, quotidiennement. Il m’est difficile de synthétiser car je pourrais parler de ce voyage pendant des heures, si certaines personnes ont des questions plus précises, j’y répondrai avec plaisir. Cette île est merveilleuse!


L’Île de la Réunion en quelques images…


Toi aussi tu veux apporter ton témoignage ? Clique-ici !